lundi 11 avril 2016

Journée à la ferme du 8 novembre 2015

Le 8 novembre 2015, Alix, Sock Ying, Marion, ma maman Sandrine et moi, Mylène, sommes allées voir l’exploitation à Marconville de Loïc et Delphine. Plusieurs autres AMAP étaient également présentes.


Après un petit-déjeuner partagé par tous dans la cuisine de leur maison, Delphine a commencé la présentation de la ferme aux nouveaux amapiens, pendant que les anciens participaient aux travaux d’exploitation, plus particulièrement à l’arrachement (et non l’arrachage) des plans de tomates pour planter par la suite les plans de salade d’hiver.


La visite a débuté par les serres contenant les dernières tomates. Delphine attire notre attention sur le fait que le dérèglement climatique peut être bien pour certains mais a des conséquences néfastes sur le cycle des animaux et des végétaux. Par exemple, il ne devrait plus y avoir de tomates en novembre mais des salades, or la plantation de salades a dû être repoussée parce que les plantations de tomates continuent de donner…

Delphine nous a expliqué acheter ses plans de légumes déjà cultivés via un producteur bio et que son exploitation les plantait pour pousse. Des cagettes en plastique disposés à chaque serre permettent de récolter les légumes murs.
Le jour précédent ayant été très pluvieux, il valait mieux venir en bottes comme moi !


C’est alors que nous avons rencontré des chasseurs. Chacun est libre de ses opinions, mais Delphine nous a expliqué leur intérêt dans des champs tels que ceux cultivés, notamment que ses plans ne soient pas dévastés par les rongeurs.

Nous avons continué notre visite par les serres de poivrons, de choux romanesco, de persil, de blettes et de salades. Delphine nous ayant dit que nous pouvions goûter à tous les produits présents dans les serres, je ne me suis pas privée avec les autres enfants pour dévorer ses délicieux légumes ! Et nous n’avons pas été les seuls…




Nous avons fait la connaissance d’un apprenti agriculteur, en formation à la ferme de Marconville. Il a ravi les filles de notre AMAP… Nous avons bénéficié durant notre visite d’une vue remarquable sur les champs voisins et les vaches.

Puis nous nous sommes arrêtés un long moment à un endroit de l’exploitation où Delphine nous a expliqué le projet de forage, ses finalités et ses problèmes de financement.
Beaucoup d’amapiens ont remarqué la présence de fenouils, salades et blettes poussant hors serre sur ce lieu. L’un des amapiens étant cuisinier de métier, il a alors proposé d’en prendre pour faire des salades fraîches pour notre pique-nique. C’est vrai que là, on ne pouvait pas faire plus frais !



La visite s’est terminée par la présentation de matériels agricoles. Delphine nous a alors expliqué la parcours de Loïc dans la culture biologique : sa famille avait toujours été pratiqué la culture céréalière. Lorsque Loïc a repris le domaine familial, la culture céréalière n’était plus du tout rentable. Loïc a alors choisi la production biologique, très rare à cette époque… Pour ce faire, il a vendu des hectares de sa propriété et récupéré des matériels dont ses voisins ne se servaient plus. C’est ainsi qu’il a débuté.



Après la visite, nous avons pu profiter d’un temps ensoleillé, propice au pique-nique, avec vue sur les vaches, les champs verts et les pommiers plantés il y a des années par des amapiens.




Loïc s’est attelé à griller les viandes et charcuteries au barbecue, Delphine nous a fait boire des nectars et pétillants produits à la ferme, avant de nous faire déguster le miel et confitures également produits à la ferme, le cuisinier nous a préparé de délicieuses salades vertes et de fenouil, nous nous sommes tous régalés dans une ambiance très conviviale et festive !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire